vendredi 14 mars 2008

Jeux, rébus, devinettes graphiques

L’écriture chinoise se prête à de nombreux jeux, rébus ou devinette graphiques. En voici trois exemples.

Le premier jeu graphique est emprunté à Viviane Alleton dans son livre « l’écriture chinoise ».


Un bûcheron rencontre un voyageur et lui dit (1ère phrase) « Ce bois est du combustible, toutes les montagnes en produisent. » "Ci mu shi chai shan shan chu" Le 4° caractère, chai « combustible » est formé des deux premiers, ci « ce » et mu « bois ». Le dernier caractère, chu, « produire » est formé de shan « montagne » redoublé (caractère 5 et 6).
Le voyageur répond sur un schéma analogue (2 ème phrase) : « Puisque les feux donnent de la fumée, il y en a beaucoup chaque soir » "yin huo cheng yan xi xi duo". Le 4° caractère est produit avec le 1er et le 2° ; le dernier avec le 5° et le 6°.

Le rébus est tiré du livre « A la découverte du chinois » d’Emmanuel Cornet. Le caractère « chou », mélancolie est formé du caractère « he » céréale, du caractère « huo », feu. Le caractère « he » associé au caractère « hao » donne le caractère « qiu » automne. C’est en effet en cette saison que la végétation prend la couleur du feu. Si au caractère « qiu » on ajoute le caractère « Xin », cœur on obtient le caractère « chou », mélancolie. L’automne n'est-il pas la saison où le cœur est mélancolique ?


Le caractère chou : mélancolie : l'automne du coeur composé de l'élément céréale + de l'élément feu + de l'élément coeur.


Enfin la devinette graphique est empruntée au « Rêve dans le Pavillon Rouge ».

Pour la fête des lanternes, les habitants du Parc s’exercent à composer des énigmes. « Soie à Fleurs » en propose une « quel est le végétal ayant un rapport avec les lucioles ? » Cette devinette est trouvée par la petite sœur Cithare qui s’écrie :
- « Celle-ci est vraiment difficile ! Je me demande si la réponse ne serait pas le nom « fleur » de l’expression « fleurs et herbes » ?
- « Justement exact ! répondit Soie à Fleurs
- « Mais quel rapport peut-il y avoir entre une luciole et une fleur ? demanda toute la compagnie.
- Merveilleuse subtilité ! s’exclama la soeurette Lin. N’est-ce pas en lucioles que les herbes flétries se métamorphosent ? »
- Comprenant aussitôt la finesse de l’énigme, toute la compagnie s’esclaffa et la proclama excellente. »
Comme le savent tous les étudiants en première année de chinois le caractère d’écriture pour « hua » est composé de la clef de l’herbe et de l’élément de transformation (métamorphose).
Or, selon une jolie légende chinoise, les lucioles naissent de la métamorphose des herbes flétries.

Hua , la fleur : composé de l'élément de l'herbe et de l'élement de la transformation


A suivre,
Jean-Louis

2 commentaires:

baixue a dit…

très sympas ces devinettes graphiques !

Nicole a dit…

il me semble que cette énigme de la fête des lanternes au sujet des lucioles proche d'un végétal à découvrir a un gout de réchauffé

对不对???