jeudi 30 août 2012

L'Estaque



 
 
 
                                                   L'Estaque aux toits rouges
                                                         Paul Cézanne



Une soirée très variée que nous avons commencée au karting du Rove. Je ne saurais trop recommander cette adresse aux amateurs de sensations car l’équipe de l’établissement est très sympathique. Nous avons pu sur le circuit mesurer l’audace de nos amis chinois.
Nous nous sommes dirigés ensuite vers la plage de Corbières qui offre une vue magnifique sur la rade de Marseille. Au loin, les bateaux appareillaient pour la Corse ou l’Afrique. Baignade et chants
Nous avons terminé la soirée à l’Estaque. Nous avons mangé les délicieux chichis fridgis et les panisses. Après avoir flâné sur le port nous avons emprunté les rues étroites du vieux village sur les pas de Marius et Jeannette. Par le chemin des peintres nous sommes arrivés sur la place de l’Eglise. Une plaque indique la maison où Cézanne passa plusieurs années de sa vie. Michel nous montrait le phare du planier et l’aqueduc du Rove illuminé.
Je crois que cette soirée a bien plu à nos amis chinois qui notèrent le numéro des bus desservant l’Estaque. Peut-être pourrons-nous revenir avec ceux qui n’ont pu être présents avant que l’été ne s’achève.
Pour ma part, ces petites excursions en ce beau mois d’août m’ont permis de redécouvrir le charme de Marseille et de ses environs.
Jean-Louis

mercredi 22 août 2012

Notre chorale en vacances ...

 
Comme vous le savez, notre chorale s’est octroyé quelques jours de congés bien mérités qu’elle met à profit pour explorer les plages marseillaises.
Après la Baie des Singes, La Pointe Rouge, c’est Niolon qui a reçu notre visite. Hier, nous avons accueilli Hervé, lycéen en classe préparatoire.
Une soirée très sympathique, comme d’habitude.
Merci à Chenran pour les photos.
Jean-Louis

Les séductions du palais



En ce moment se tient à Paris, musée du quai Branly, une intéressante exposition que je recommande aux amis de Chinafi. Elle s’intitule « les séductions du palais : cuisiner et manger en Chine ».
Cette exposition propose d’explorer la longue histoire de la Chine à travers l’évolution des goûts et des techniques culinaires. A défaut d’y montrer des contenus, le parcours présente les contenants mis en œuvre au fil des âges : poteries, bronzes, laques, argenterie, porcelaines.
Elle se compose de plusieurs sections : 
  • Du cru au cuit : autour du foyer néolithique
  • Pouvoir, ivresse et divination à l’âge du bronze
  • Banquets et réjouissances en Chine classique
  • Luxe et exotisme à l’époque médiévale
  • Gastronomie des villes et des montagnes à la période classique
  • Le service de bouche des derniers empereurs
Cette exposition illustre cette phrase intéressante de Levi-Strauss : « toute nourriture est bonne à penser ».

Certains objets exposés sont de pures merveilles tel ce bol tripode en jade blanc, cette bouteille en grès, ce bol en poterie noire, ou ce vase en bronze à décor de masques d’animaux (voir diaporama).




J'aime particulièrement le grill (diapo 5) sur lequel on faisait griller des côtelettes ou des brochettes que, du temps des Han (200 av JC) on dégustait en buvant du vin.

On y découvre des recettes comme la « fondue de faisan » (3000 ans avant JC), la « patte d’ours » (1100 avant JC), la dite patte d’ours qu’on n’oubliera pas de faire rancir pendant 2 ans, le « chien braisé dans un bouillon de tortue » (206 avant JC)  « l’oie farcie dans l’agneau » (an 700), on ne mange que l’oie, l’agneau dans lequel l’oie a cuit est tout simplement jeté, ou encore « Dragon et phénix sous le signe du bonheur » (dynastie des empereurs mandchous)

L’exposition se termine par une étonnante animation numérique s’inspirant des plateaux tournants des restaurants chinois accompagnée d’une musique envoûtante dont les sons sont issus des résonnances sur la vaisselle chinoise (voir vidéo).

video

Fermeture de l’exposition : le 30 septembre 2012.
Bonne visite.
Olivier

dimanche 19 août 2012

Félicitations

Tous nos voeux de bonheur à Bai Xue et à son prince charmant !
Nicole

vendredi 17 août 2012

La chorale côté face et ...côté pile




Notre chorale n’a peur de rien si ce n’est du soleil !!!
Mardi passé nous nous sommes embarqués sur le petit bateau de la RTM qui relie le Vieux-Port à la Pointe Rouge. C’est une traversée merveilleuse de 40 minutes qui permet d’admirer la rade de Marseille pour la modique somme de 2 euros cinquante. Il y a un départ toutes les heures. N’hésitez pas à tenter l’aventure. Un conseil : arrivez une demi-heure en avance si vous voulez trouver de la place sur le bateau. Tous les renseignements sont sur le site de la RTM.

Notre chorale crée des liens et il est réconfortant de savoir que les anciens choristes retournés en Chine conservent un bon souvenir du temps passé en France :

Ainsi Wenjie, devenue prof. de français, écrit :
« Tu sais, je fais de temps en temps des cours avec les chansons que nous avons faites ensemble dans la chorale. Par exemple, 'Qui a volé l'orange', cela me fait rappeler le temps avec vous! »

Et Jie :
« Je vais bientôt commencer mon travail dans la banque, mes nouveaux collègues sont beaucoup intéressés pas la culture française comme j'étais en France et je leur ai présenté la vie là bas. J'aimerais bien leur présenter plus et chanter une chanson française dans un spectacle dans un mois. »

 Jean-Louis

samedi 11 août 2012

Festival "la croisée des mondes" édition 2012



C’était dans le beau site des mines de Bruoux, près de Gargas que nous avions rendez-vous cette année pour assister à l’une des manifestations du festival « La croisée des mondes ».

Le site est assez impressionnant : une grande paroi d’ocre forme l’arrière de la scène. Inscrits dans cette paroi, il m’a semblé distinguer des restes fossiles d’animaux préhistoriques. C’était, sans doute, un effet de mon imagination mais que partageait un des spectateurs avec lequel j’ai spontanément lié conversation. Pratiquement toutes les chaises étaient occupées, preuve que ce festival connait un succès grandissant.

En première partie du spectacle nous avons eu la joie de retrouver le musicien marocain Jamal Agoussal et bien sûr Olivier ainsi que Laurent Chambon à la darbouka. Ils nous ont offert une création, murie lors d’un séjour résidentiel, où se mêlaient d’une manière originale musique arabe et musique chinoise. Les sonorités particulières des instruments arabes, les rythmes différents présentaient la musique chinoise sous un jour nouveau. Jamal Agoussal chanta également deux belles chansons particulièrement émouvantes.

En deuxième partie, un quintet vocal féminin baptisé Kin’kila nous a fait voyager dans toutes les parties du monde grâce à un concert où fusionnaient les influences world/soul/afro/latino. Il s’agit d’une formation née dans la région qui a su nous faire partager, le temps d’une soirée   son enthousiasme pour la musique. Je ne saurais trop vous conseiller d’assister à un des concerts du groupe. Vous ne serez pas déçus.

Un grand merci aux organisateurs et aux artistes pour ce beau festival auquel nous souhaitons une longue vie.
Jean-Louis

mercredi 8 août 2012

Notre chorale à la plage


On s'amuse les pieds dans l'eau, pique nique et coucher de soleil au programme.
La navette "Vieux Port - Pointe Rouge" connait un tel succès que nous n'avons pu prendre place à bord, mais ce n'est que partie remise, avis aux amateurs!!!

Nicole

Hommage aux travailleurs vietnamiens venus en France en 1939

La ville se Sorgues dans le Vaucluse organise :

1°) une exposition
« Indochine de Provence, le silence de la rizière »
dont le vernissage aura lieu le mardi 4 septembre 2012 à 18 h 30
Pôle Culturel Camille Claudel
285 avenue d’Avignon - Sorgues

• EXPOSITION
du 4 au 29 septembre 2012
Pôle Culturel Camille Claudel
Entrée Libre
• HORAIRES
Lundi : 14h à 18h
Mardi : 9h à 12h et de 14h à 19h
Mercredi : 9h à 18h
Jeudi : 9h à 12h et de 14h à 18h
Vendredi : 9h à 12h et de 14h à 18h
Samedi : 9h à 18h




2°) une journée de commémoration
jeudi 6 septembre 2012
14 h 30 : Pôle Culturel Camille Claudel
Visite commentée de l’exposition
« Indochine de Provence, le silence de la rizière »
par Pierre Daum journaliste,
Président de l’association Histoires Vietnamiennes
15 h : Pôle Culturel Camille Claudel
Table ronde
« Indochine de Provence, l’histoire sorguaise »
animée par Pierre Daum,
et Caroline Toulemonde,
guide conférencière et historienne d’art.
18 h : Quartier Bécassières
Dévoilement de la plaque commémorative
Parcours photographique commenté


Yves