samedi 5 avril 2008

Péregrination vers l'Est

Weiyi m' a indiqué le lien d'un blog qui semble très intéressant et qui se nomme "Pérégrination vers l'Est".

En voici le lien : http://florent.blog.com/2007/9/

Voici un des articles que l'on peut y trouver dans la rubrique Etymologie.

油Parlons aujourd'hui de ce caractère chinois.

Comme souvent le champ sémantique du caractère chinois est extrêmement large ; il recouvre beaucoup de sens différents, qu'il convient de regrouper sous la même ombrelle pour l'étudiant qui veut bien retenir le caractère.

L'huile huile 油油 c'est quelquechose de brillant, qui coule naturellement, quelquechose de luxuriant ou dense aussi.
L'huile de pierre 石油 c'est le pétrole.
L'huile de vache 牛油 c'est le beurre.
L'huile gâteau 油饼 c'est le beignet.
L'huile pour les chaussures 鞋油 c'est le cirage
L'huile de crevette 虾油 c'est la sauce à la crevette.
L'artisan-huile 油匠 c'est le peintre
L'huile-poire 油梨 c'est l'avocat.
L'huile de fumée 烟油 c'est le goudron, et le "jus de pipe", ce liquide noirâtre qui s'y accumule, c'est 烟袋油子
Mais reprenons quelques couleurs : 玫瑰油 c'est l'eau de rose.
"Jeter de l'huile sur le feu" existe en chinois dans une version très littérale : 烈火烹油
Le diction 肉肥汤油 nous dit que "quand le cochon est bien gras, même le bouillon est savoureux".
Plusieurs expressions figurées avec l'huile me semblent mystérieuses.
Le "soldat-huile" 兵油子 c'est un ancien combattant.
流油 signifie transpirer beaucoup mais n'est pas à prendre de manière négative.
滚瓜流油 associe l'idée de sinueux à celle d'élégant ; comme ces jardins chinois qui s'ouvrent petit à petit au regard.
老油子 c'est quelqu'un qui a de la classe (surprenant pour un francais ! quoiqu'on puisse parler des "huiles" aussi pour les grands patrons ou les grands fonctionnaires. Les huiles sont-elles ces gouttes qui flottent au dessus de l'eau, comme le "gratin" ?)
蜜里调油 , littéralement "mielleux-huileux", désigne un attachement mutuel tendre et profond (indélébile comme une tache d'huile?).
省油的灯 c'est en argot une lampe à faible consommation d'huile, et au sens figuré quelqu'un qui passe inaperçu, ne cause pas de soucis.
Une expression joue sur l'homonymie de 游 (voyager) avec 油 ;ainsi 打游飞 peut aussi s'écrire 打油飞 pour dire "errer"
Et finissons par une expression signalée par Olive, et dont je n'arrive pas à déchiffrer la logique, peut être que des visiteurs avisés le sauront ?
拖油瓶 (tuō yóu píng) , "tirer la bouteille d'huile",désigne les enfants d'un mariage précédent(qui vivent avec la seconde femme du père)D'où vient cette expression ? Comment l'expliquer ?

Consultez le. Je ne l'ai pas complétement exploré mais il semble très intéressant.
Jean-Louis

3 commentaires:

NICOLE a dit…

Merci pour le lien, tu vas te sentir concerné par l'extrait ci dessous:
Poème en style 水调歌头, composé en état d'ébriété (l'abus d'alcool est déconseillé de nos jours) par Su Dongpo un soir de mi-automne lors d'adieux à son frère.

c'est court mais le temps presse, j'ai RV à 8h30 à La Rose, il s'agit pas d'être en retard...je crois qu'on va être particulièrement nombreux aujourd'hui.

vu les progrès que tu as fait en mandarin, je te sens parfaitement bilingue, comme on dit ici "mets de l'huile"

nicole a dit…

j'en ai trouvé un autre marrant : accélérateur

油门

bon je me mets en retard...

le blog de chinafi a dit…

Très intéressant ce site, merci Jean-Louis.
Françoise