mercredi 22 août 2012

Les séductions du palais



En ce moment se tient à Paris, musée du quai Branly, une intéressante exposition que je recommande aux amis de Chinafi. Elle s’intitule « les séductions du palais : cuisiner et manger en Chine ».
Cette exposition propose d’explorer la longue histoire de la Chine à travers l’évolution des goûts et des techniques culinaires. A défaut d’y montrer des contenus, le parcours présente les contenants mis en œuvre au fil des âges : poteries, bronzes, laques, argenterie, porcelaines.
Elle se compose de plusieurs sections : 
  • Du cru au cuit : autour du foyer néolithique
  • Pouvoir, ivresse et divination à l’âge du bronze
  • Banquets et réjouissances en Chine classique
  • Luxe et exotisme à l’époque médiévale
  • Gastronomie des villes et des montagnes à la période classique
  • Le service de bouche des derniers empereurs
Cette exposition illustre cette phrase intéressante de Levi-Strauss : « toute nourriture est bonne à penser ».

Certains objets exposés sont de pures merveilles tel ce bol tripode en jade blanc, cette bouteille en grès, ce bol en poterie noire, ou ce vase en bronze à décor de masques d’animaux (voir diaporama).




J'aime particulièrement le grill (diapo 5) sur lequel on faisait griller des côtelettes ou des brochettes que, du temps des Han (200 av JC) on dégustait en buvant du vin.

On y découvre des recettes comme la « fondue de faisan » (3000 ans avant JC), la « patte d’ours » (1100 avant JC), la dite patte d’ours qu’on n’oubliera pas de faire rancir pendant 2 ans, le « chien braisé dans un bouillon de tortue » (206 avant JC)  « l’oie farcie dans l’agneau » (an 700), on ne mange que l’oie, l’agneau dans lequel l’oie a cuit est tout simplement jeté, ou encore « Dragon et phénix sous le signe du bonheur » (dynastie des empereurs mandchous)

L’exposition se termine par une étonnante animation numérique s’inspirant des plateaux tournants des restaurants chinois accompagnée d’une musique envoûtante dont les sons sont issus des résonnances sur la vaisselle chinoise (voir vidéo).

video

Fermeture de l’exposition : le 30 septembre 2012.
Bonne visite.
Olivier

1 commentaire:

Jean-Louis a dit…

Merci, cher Olivier, pour l'info.
Je propose la délocalisation du musée du quai Branly à Marseille.
Jean-Louis