vendredi 20 février 2009

Conférence Chinafi

Mercredi 18 février, dans les locaux de Chinafi et devant plus de 30 personnes, Mme Chen, Professeur d’Université en Chine et intervenant à l’IEP d’Aix en Provence dans le cadre d’un échange entre nos deux pays, nous a fait un exposé sur l’évolution de la Chine dans les 20-30 dernières années.


Principalement centré sur l’économie et la modernisation, cet exposé nous a apporté des informations précises et chiffrées, présentées de façon très vivante qui ont su intéresser tous les amoureux de la Chine que nous sommes, même si nos connaissances et nos expériences sont très diverses.



Quelques chiffres significatifs que j’ai retenus (notés pour être honnête !) :
- Taux d’épargne de 44% (moyenne mondiale, 20%) prouvant un certain manque de confiance dans l’avenir.
- 43, 20 millions de Chinois sont soit sous le seuil de pauvreté, soit juste au-dessus.
- 20 millions de travailleurs migrants ont perdu leur travail.
Mais aussi un salaire moyen multiplié par 10 en 30 ans, une répartition des entreprises approximativement en 3 tiers : Etat, collectives, privées.
La couverture sociale (vieillesse, chômage et maladie) est irrégulière, selon que l’on est en ville ou en campagne et selon les « unités » de travail. L’importance de ce critère d’unité entraîne une moindre mobilité.
Ce qui apparaît le plus marquant est l’importance du tournant pris en 1978 avec Deng Xiao Ping :
- abandon du principe de « lutte des classes » et de « révolution continue »
- réforme agraire à l’initiative des paysans
- instauration d’un système coopératif dans les régions rurales
Depuis quelque temps, il est plus facile de parler idéologie, philosophie (principalement confucéenne), cela ne fait plus peur.
Et puis, pour notre satisfaction chauvine, c’est le modèle du droit français qui a été préféré au droit anglo-saxon.

Votre dévouée scribe :


Pour un commentaire un peu plus personnel, je retiendrai la liberté de l’échange qui a suivi à partir des diverses questions, le fait que n’ont pas été cachées certaines difficultés : le manque de garanties sociales des paysans, le bas niveau du revenu par habitant, les problèmes de qualité des produits…même si d’autres questions n’ont pas été évoquées (minorités, corruption…)
En espérant que d’autres échanges pourront suivre, merci à Mme Chen, bon voyage de retour et à bientôt.

Françoise

5 commentaires:

Nicole a dit…

Chère Françoise,
Ton compte rendu est très complet, merci .
Je tiens aussi à remercier ici Dan qui a si gentiment accepté de nous recevoir dans les locaux de Chinafi.
A signaler qu'elle a du refuser des inscriptions car le sujet interessait tous les inconditionnels de la Chine que nous sommes.

Xiane a dit…

Conférence très intéressante. Au delà de l'intérêt propre au thème, elle m'a permis de voir la Chine en dépassant mes préjugés d'occidental sur certains sujets sensibles et de comprendre que chaque peuple a besoin - comme d'ailleurs chaque individu de suivre son^propre chemin. Merci pour cette initiative.
Christiane GIORDANO

Nicole a dit…

merci pour cet encouragement
nous allons essayer d'en organiser d'autres, néanmoins les intervenants de l'accabit de MME CHEN LI YU ne se présentent pas souvent.
et comme je le dis toujours : bravo pour avoir franchit le pas et avoir écrit un commentaire, cela fait de notre blog un blog vivant.
Nicole

LIU Jia a dit…

salut,mes amis,je suis LIU Jia,enchanté pour vous aujourd'hui à Calanque.
dit-on,dans ce blog,j'ai une surprise là;Mme.Chen qui est dans la droite de Nicole sur la photo est juste mon prof à Pékin.il y a 2ans...le monde soit petit,n'est-ce pas?
à plus

nicole a dit…

cher LIU JIA,
tu as parfaitement raison
merci pour ton intervention, n'hésite pas à intervenir à nouveau
à bientôt
nicole