dimanche 13 mars 2016

Saint Ser et "le cabanon"






Photos transmises par Marie-Claude



Notre journée commence par une petite visite du joli village de Puyloubier, de son lavoir, de son "Manken pis local "et de « sa rue qui monte ».
Nous reprenons les voitures pour nous diriger vers le parking desservant la chapelle de Saint Ser. Et nous attaquons la montée un peu rude. Mais nous sommes récompensés par le magnifique paysage que nous découvrons au fur et à mesure que nous progressons dans notre ascension. Arrivés au belvédère situé juste au dessous de la chapelle, Michel nous rappelle l’histoire des lieux. Saint Ser était un ermite vivant au V° siècle à qui un roi wisigoth fit trancher les oreilles avant de le faire mettre à mort. C’est pourquoi les malentendants invoquent ce martyr pour retrouver l’audition. La chapelle fut plusieurs fois restaurée. La dernière fois, si je me souviens bien les explications de Michel, en 1998. Nous visitons la petite église en remarquant les oreilles tracées sur les poutres lors d’une restauration. Sur l’esplanade de la chapelle Marie-Claude nous réconforte en nous offrant un bon thé bien chaud accompagné des biscuits fabriqués par Nicole.

Nous amorçons la descente en observant les jeux de lumière sur la crête de la montagne et nous reprenons les voitures direction « le cabanon » où nous attend Jean-Marie le frère de Marie-Claude qui nous réserve un accueil très chaleureux. Sur une petite table ronde l’apéritif est déjà prêt. Je suis impressionné par une bouteille de Ricard contenant 450cl du précieux breuvage. Nicole déroule un rouleau qu’elle a reçu en cadeau et s’efforce de déchiffrer avec l’aide de nos amis chinois les inscriptions calligraphiées. Il semble qu’il s’agisse d’un roi rendant visite au palais de la lune.

Nous installons les tables sous la petite treille devant le cabanon. Mais bientôt quelques gouttes de pluie nous obligent à rentrer. Après le repas nous commençons à chanter. Jean-Marie commence par une chanson évoquant un cabanon au pied de la Sainte Victoire. Puis continue par « Aujourd’hui peut-être ou alors demain » qui avec une point d’accent prend une saveur particulière. Nicole avait préparé un petit livret de chansons franco-chinoises. Je pensais vraiment que nous ne chanterions pas cette fois-ci. Et bien je me suis trompé. Sans doute l’ambiance, la convivialité mais nous avons chanté tout le livret. Bientôt Jean-Marie sort de derrière les fagots plusieurs belles bouteilles de digestif et notamment une énorme bouteille d’alcool de thym censée guérir à peu près tous les maux. Je ne sais pas si c’est exact mais je peux vous assurer que c’était délicieux. Alors arrive ce qui devait arriver nous entonnons des chansons à boire dans lesquelles comme dans les chansons paillardes passent tant de choses et que l'on aurait tort, à mon avis, de sous estimer. Pendant un instant j’ai retrouvé l’ambiance des repas de mon enfance à la campagne ou les soirées autour d'un feu de bois à l'UCPA. Moments un peu magiques, hélas trop rapides. Mais il nous faut repartir. Nous nous attardons un moment devant la cheminée où brûle en se consumant un joli feu de bois. Dehors Nicole organise un jeu de balles.

Un grand merci à Jean-Marie, Marie-Claude et Michel pour leur accueil si sympathique. Un grand merci à Nicole pour l’organisation.
Jean-Louis


5 commentaires:

marie-claude monteillet a dit…

Merci Jean-Louis pour ton (toujours) très intéressant commentaire. En effet nous nous sommes régalés de chanter même si , du coup, la pluie à redoublé car ce n'était pas toujours très juste. Est-ce cette "infusion" de thym qui nous aura troublés?

blogchinafi a dit…

Une très belle journée
Merci Jean Marie pour le cabanon
@ très bientôt sur les routes provençales
Nicole

Mimi07 a dit…

Merci à Jean Louis pour son commentaire. Très belle journée, ça été un grand plaisir de retrouver les amis.
Merci à Jean Marie, Marie Claude et Muchel pour leur accueil.
Michèle et Yves.

le blog de chinafi a dit…

Merci Françoise pour l'astuce
J'ai pu enfin voir le diaporama réalisé par notre grand reporter
@ bientôt
Nicole

Françoise a dit…

Du coup, il est revenu le diaporama. Mystères de l'informatique!