dimanche 19 janvier 2014

Saint Pons sous la pluie



Il est 9h00 quand j’arrive au Rond-point du Prado, lieu de notre rendez-vous. Je suis une demi-heure en avance, mais j’ai le plaisir de constater que Philippe est déjà là. Nous échangeons une chaleureuse poignée de mains et nous nous demandons qui sera présent. Il a plu toute la nuit et la météo est des plus pessimistes. Mais petit à petit nos amis arrivent et nous formons bientôt un petit groupe de 15 personnes. Nous reprenons les voitures direction le parc de Saint Pons, lieu de notre destination. Nous en sommes en fait au plan C. A l’origine nous devions aller à Saint Paul de Mausole mais le site étant fermé nous avions opté, en remplacement, pour une balade sur la Côte Bleue. Les prévisions météo étant catastrophiques nous nous sommes rabattus sur le Parc de Saint Pons car Nicole avait négocié avec Jean-Marc la possibilité de déjeuner au sec dans la maison forestière.

Ping est dans ma voiture. Elle découvre avec émerveillement le paysage. Son enthousiasme fait plaisir à voir. Les membres de la sympathique équipe de Jean-Marc nous autorisent à nous garer dans le parking du domaine et nous ouvrent les portes d’une belle et grande salle qui leur sert de réfectoire où nous pouvons déposer nos sacs.

Il ne pleut pas trop et sans plus attendre nous allons faire un petit tour pour nous ouvrir l’appétit. Et là, nous découvrons le parc comme nous ne l’avions jamais vu. C’est assez spectaculaire. La rivière est sortie de son lit et inonde par endroits les chemins et les prairies. Mais cela confère à notre randonnée un caractère ludique qui ravit tout le monde. Nous enjambons les flaques d’eau, passons en file indienne pour contourner les lieux où le chemin est transformé en rivière. Nos amis chinois arrivés en septembre ne connaissent pas le parc et le trouvent magnifique. Nous arrivons à la cascade que nous n’avions jamais vue aussi belle. Voici maintenant l’arbre que nous connaissons bien dont le tronc s’est séparé en deux parties. Celui qui se place au milieu trouvera un conjoint ou du moins l’amour dans l’année. Et ma foi nous y allons tous.

Notre chemin nous conduit maintenant à l’Abbaye. Olivier nous rappelle que la vallée de Saint Pons renferme ou renfermait deux trésors. Le premier, composé de pierreries et de pièces de monnaies, est, aujourd’hui, conservé à l’Hôtel des Monnaies de Marseille. Mais le véritable trésor de ce lieu est une espèce de chauve-souris rare et en voie de disparition qui vient nicher ici toutes les années. Joséphine nous fait remarquer qu’en Chine aussi les chauve-souris sont un trésor car elles sont censées apporter le bonheur. En effet leur nom, bian fu, contient le mot fu qui est homophone du mot signifiant le bonheur. Nicole nous montre des signes laissés par les tailleurs de pierres qui ont bâti l’Abbaye. Ils étaient payés en proportion des pierres placées par eux. La grande prairie ruisselle d’eau.

Voici la source de Saint Pons. Le Sauge s’échappe avec force d’un étroit goulet. C’est impressionnant. Olivier nous dit avoir vu seulement deux fois la source dans cet état. Et puis nous posons sur un petit pont pour la traditionnelle photo de groupe. Doucement nous regagnons la maison forestière. En passant près du grand bassin nous revoyons, mais cette fois de plus près, le héron que nous avions aperçu, au mois de septembre, lors de notre sortie nocturne.

Devant la maison nous rencontrons Jean-Marc et le remercions chaleureusement pour son accueil. La salle du réfectoire, très confortable, est chauffée. Nous nous installons à une longue table sur laquelle nous déposons nos victuailles que nous partageons. Nicole a apporté du vin chaud très apprécié. Danielle et Philippe deux bonnes bouteilles de vins que Sangni débouche de main de maître.

Après le repas nous chantons. Mais nous avons été meilleurs. Peut-être nous manque-t-il notre chef de chœur parti dans l'Orient lointain du côté de Pondichéry. Et puis nous nous mettons à jouer à un jeu que j’ai découvert un soir d’été au bord du lac de Serre-Ponçon. Il s’agit de découvrir qui a tué qui. Les participants sont passionnés. Beaucoup de rires.

Mais il est temps de regagner les voitures. Une bien belle journée qui nous a permis de voir le parc sous un jour inattendu. Un grand merci à Nicole pour nous avoir servi de guide et à Jean-Marc pour nous avoir ouvert la maison forestière. Un amical salut à Mireille qui vient d'être grand-mère.

Bien à l’abri dans ma voiture qui file sous la pluie et disperse les flaques en gerbes d’eau je regagne mon domicile en écoutant les merveilleux Impromptus de Schubert. Je les apprécie pleinement maintenant. Ce n’était pas le cas à l’aller. J’étais préoccupé. N’avons-nous pas, Nicole et moi, entrainés nos amis dans une galère ? C’est vrai l’organisation de nos rencontres est un peu compliquée. Mais quelle récompense quand l’on voit, comme aujourd’hui, les sourires des participants et nos jeunes amis chinois ravis de leur promenade ! Ils découvrent des lieux, pour eux nouveaux, avec un enthousiasme qu'ils nous communiquent.

Et puisque cette journée est placée sous le signe du romantisme et de la pluie, je voudrais, pour terminer ce compte-rendu, vous faire un petit cadeau. Les poésies évoquant la pluie sont innombrables. O le chant de la pluie ! Tout aussi nombreuses sont les chansons. Une de celles que je préfère est une chanson de Barbara. Elle se nomme Pierre. Elle mêle d’une manière, à mon avis, admirable les deux thèmes de la pluie et de l’amour. Si vous la connaissez, je pense que vous aurez plaisir à la réentendre. Dans le cas contraire, j’espère que vous aurez plaisir à la découvrir.
Jean-Louis

7 commentaires:

Nicole a dit…

C'était une super journée, rien de tel pour booster le moral!!!
Merci à tous les participants et surtout à J M Galiano sans qui nous n'aurions pu passer une aussi bonne journée, faudra pas l'oublier à l'avenir.

xiuxiu a dit…

Bonjour ,
Merci beaucoup .
C'est un bon et heureux souvenir pour moi .
Bonne journée et à demain .
~O(∩_∩)O~
xiuxiu

Olivier a dit…

Très joyeuse journée.

Effectivement, la chorale n'était pas très en forme car la pluie a redoublé après les chansons ;-)

Au moment de se quitter une choriste se disait "dégoutée" ! Inquiets nous lui avons demandé pourquoi ? Parce que la journée est maintenant terminée et que le temps passe trop vite, nous a-t-elle répondu !

Song Yang a dit…

C'est vraiment une journée géniale ! Malgré la pluie. Mais en fait,c'est rare de voir la forêt dans la pluie ! On a de la chance, n'est-ce pas ? Et un GRAND merci à tous, grâce à vous, on peut avoir une expérience super!

Song Yang a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Philippe a dit…

j'ai également passé un agréable dimanche en votre compagnie, finalement peu importe la météo...

Abelia LU a dit…

C'était géniale de passer une journée inoubliable avec vous pour finir la semaine 3 et pour commencer la semaine 4 sous la pluie^^
What else? CHINAFI!!
On se voit à bientôt les amis!