vendredi 13 juillet 2007

Lijiang, la ville des Naxi



Sur le forum de chinafi, Michel nous informe de la diffusion d'un documentaire sur les Naxi le samedi 14 juillet 2007 à 16:05 (hertzien et TNT) sur France 5.
pour consulter le message de Michel : http://www.chinafi.net/forum/viewtopic.php?id=450

voici quelques infos complémentaires que propose le site de France 5:


"Les Naxi, qui peuplent la ville chinoise de Lijiang depuis près de mille ans, tentent aujourd'hui de préserver leur culture. Grâce aux témoignages de certains d'entre eux, ce documentaire propose une découverte de la ville et du 'peuple de l'eau'.
Ils sont, chaque année, des milliers de touristes à déambuler dans les rues longées par les multiples cours d'eau qui traversent la ville de Lijiang. Dans la province du Yunnan, au sud-ouest de la Chine, la cité s'étend au pied des montagnes du Dragon de jade, dont les glaciers alimentent les lacs avoisinants.La rivière qui coule jusque dans la plaine se divise en un réseau complexe de petits cours d'eau et de canaux avant de pénétrer dans Lijiang. "Le plan de la ville peut sembler désordonné et irrégulier", explique l'architecte Yang Yao Long. "Il ne correspond pas du tout au style des villes chinoises parfaitement agencées, avec des rues et des cours d'eau rectilignes. Les maisons de Lijiang suivent les méandres des ruisseaux, les rues sont dessinées pour épouser le cours de l'eau. Cela crée un ordre naturel qui obéit aux contours de la rivière." l'omniprésence de l'eau a donné son surnom aux habitants : le "peuple de l'eau".
"Chez les Naxi, l'art, la culture, les coutumes, l'architecture et même le système hydraulique sont absolument uniques", résume le photographe Wu Ji Ren.Ce peuple minoritaire, traditionnellement ouvert à l'influence des cultures extérieures, a développé une langue et une écriture complexes et créé une religion, issue du bouddhisme, du taoïsme et du chamanisme, que l'on nomme dongba. Aujourd'hui, des Naxi luttent pour sauvegarder ce patrimoine qui tend à disparaître. Ainsi, une directrice d'école enseigne, outre le programme officiel, le dongba à ses élèves ; un jeune apprenti prêtre consacre tout son temps à l'étude des textes sacrés auprès des quelques vieux maîtres encore capables de les déchiffrer.Dans les rues de Lijiang, on croise toujours des femmes courbées sous le poids de lourdes charges. Car chez les Naxi, les tâches manuelles et les travaux les plus pénibles sont réservés aux femmes tandis que l'homme se consacre à la contemplation et à la quête du savoir...


Les 300 000 Naxi vivent principalement dans le nord-ouest du Yunnan, autour de Lijiang, classée au patrimoine mondial de l'humanité par l'Unesco. l'écriture naxi comprend près de 2 000 pictogrammes. Le rôle de la religion dongba dans la diffusion de cette culture unique est très important. "

Baixue


1 commentaire:

Sun Yue a dit…

Hi, it is so nice to read the blog in English. You are talking about Naxi and Lijiang? I ever traveled there. It is a very very nice town. Welcome there!