dimanche 22 novembre 2015

Les bonnes surprises d'un dimanche à Marseille



Nous avons rendez-vous à 10h00 sous l’ombrière du Vieux-Port pour la désormais traditionnelle visite de Marseille qui a pour but de faire découvrir la cité phocéenne aux étudiants chinois nouvellement arrivés.
Comme je suis un peu en avance je vais voir le nouveau ferry-boat. Danielle nous dira tout à l’heure qu’il devrait, à terme, relier le Vieux-Port au Mucem ce qui me semble une très bonne idée. La grande roue est installée ainsi que les baraques d’un petit marché de Noël et un petit circuit pour les enfants. Le vent souffle fort et il fait bigrement froid. Je suis bientôt rejoint par Anne et la petite Aïda. Peu à peu les participants arrivent : Danielle qui sera notre guide, Sangni, Françoise et Jacques, Chantal, Wenji et un de ses amis et deux étudiantes de Kedge qui nous l’espérons rejoindront notre chorale lorsque leur emploi du temps le leur permettra. Wenji en bonne ethnographe de la vie marseillaise se dirige vers les étals de poissons pour essayer de recueillir les derniers échos de l'accent marseillais.

Danielle a composé un programme qui recoupe en partie l’itinéraire classique mais qui va nous permettre de découvrir de nouveaux lieux forts intéressants. Je pense au musée des docks romains que je ne connaissais pas (comme je crois la plupart des participants) et qui est un lieu vraiment merveilleux que je vous invite à aller visiter si ce n’est déjà fait (sauf erreur de ma part, il est ouvert tous les jours sauf le lundi). Comme le souligne Danielle ce qui fait notamment l’intérêt de ces docks c’est que la plupart des vestiges ont conservé leur emplacement d’origine. C’est le cas des impressionnantes dolia qui sont de vastes récipients en céramique servant à stocker le vin et l’huile. Ce sont les ancêtres de nos silos et containers. Parmi les autres vestiges des amphores, des ancres, des balances mais surtout les fragments d’une émouvante statue féminine dite la nymphe à la coquille.

Par la montée des Accoules nous rejoignons le Panier, la place des moulins, la Vieille Charité. Nos amis chinois écoutent avec beaucoup d’intérêt les explications de Danielle. De temps à autres ils s’arrêtent pour prendre des photos, visiter une boutique ou des ateliers d’artistes qui bordent les ruelles du Panier. Je pense, par exemple, à une exposition de petites figurines faites en papier recyclé ou encore à la maison de la boule où Wenji et Aïda s’essayent à la pétanque. C’est un plaisir de voir tous lieux qui renferment, entre parenthèses, de nombreuses idées de petits cadeaux originaux par exemple des boules de pétanque en chocolat ou encore de très jolis dessins sur Marseille en format cartes postales et qui peuvent être encadrées (voir une des photos). Un autre intérêt de ce quartier ce sont les fresques qui ornent les murs. Devant l’une d’elles nous posons pour la photo de groupe.

Nous sommes très heureux d’arriver bientôt devant le restaurant libano-arménien où nous allons déjeuner et nous …réchauffer. En dégustant les spécialités nous faisons mieux connaissance. La conversation roule sur les études, la cuisine, les chansons, Le Rêve dans le Pavillon Rouge et …Cui Dian (merveilleux ami) qui continue à faire de la publicité pour Chinafi.

Nous rejoignons ensuite tranquillement notre point de départ. Le vent s’est calmé et il fait meilleur. Danielle nous fait remarquer les petits bateaux traditionnels à l’attache. Sous l’ombrière une petite mosaïque en glaçons entourée de vélos pour attirer l’attention sur les dangers du réchauffement climatique. Notre Directrice de la communication est interviewée par France 3.

Voilà. Une journée bien sympathique. Un grand merci à Danielle pour ses explications et pour nous avoir fait découvrir de nouveaux lieux. Comme quoi Marseille possède bien des richesses et cette journée me conforte dans l’idée que nous pouvons découvrir ou redécouvrir notre patrimoine en le faisant connaître à nos amis. Bien sûr nous n’étions pas très nombreux. Mais voyons-le comme un commencement. Nos nouveaux amis sont manifestement très désireux de mieux connaître notre culture. C’est cette curiosité réciproque qui fait le charme des rencontres Chinafi. Et c’est Aïda, notre benjamine, qui donne l’exemple avec son souhait rencontrer, de connaître des Chinois. Nous en ferons une anthropologue ! Quant à l’avenir de nos rencontres, espérons que le bouche à oreille fera son effet et que nous retrouverons bientôt nos effectifs d’antan.
Jean-Louis

PS. Encore un mot cher lecteur. Pressé de voir comment James Bond allait venger son amoureuse dans le film Quantum of solace diffusé sur France 2, j’ai oublié de mettre à l’endroit certaines photos. Veuillez m’en excuser.

3 commentaires:

Françoise a dit…

Comme d'habitude, un compte-rendu rapide, détaillé et plein d'entrain comme cette journée malgré le froid.
Tu as tout dit, c'était très sympa de faire la connaissance de nouveaux amis, espérons que cela va permettre d'étoffer nos rencontres.
Nous avons regardé le même film que toi avec 2 pulls et 1 grog, le froid était vraiment pénétrant mais ça va maintenant, nous l'avons surmonté!
Merci à Danièle pour le partage de ses connaissances sur Marseille, de plus en plus pro et l'organisation.
A bientôt.

annebaum a dit…

Bonjour
Merci à Danielle pour ce parcours instructif qui nous a fait partiellement oublié le mistral qui soufflait si fort... que j'en suis encore gelée moi qui déteste le froid.
Bonne ambiance comme d'habitude ce circuit nous a permis de voir et revoir notre cher Marseille avec en point d'orgue le Panier et une halte sympa pour déguster de bons MEZZE
Encore merci Danielle pour ton talent d'organisatrice pour notre plus grand plaisir.
A bientôt pour d'autres aventures..............
Anne de BOUC

blogchinafi a dit…

Bonjour,

Grace à ce compte rendu des plus complets j'ai pu partagé avec vous votre dimanche de découverte
Merci
Nicole