jeudi 28 mai 2015

Un jardin chinois dans une bibliothèque

 L'arrivée du conférencier et de la calligraphe

Tout d'abord, merci à la Bibliothèque de l'Alcazar qui nous a donné tous les moyens nécessaires à la présentation de cette conférence malgré les problèmes de modification du planning.
Nous avons pu - sans y être physiquement - nous imaginer dans un jardin chinois avec nos deux lettrés qui nous guidaient dans la poésie, la calligraphie et la peinture. Ce fut le début du
 wò yóu
 La préparation des "4 trésors du calligraphe"

Une assistance attentive d'environ 60 personnes 
avec au 1er plan à droite Michèle et Marius, artistes-peintres du cours de Pan Jie à Chinafi qui ont apporté chacun une de leurs oeuvres, merci à eux, nous espérons en voir bientôt beaucoup d'autres

 Une synergie très réussie entre poésie, calligraphie et peinture

wèi
est souvent traduit par non agir mais ce n’est pas ne rien faire. "C’est agir en accord avec l’ordre naturel des choses. Que signifie agir en accord avec l’ordre naturel des choses ? Les poèmes chinois nous en fournissent de nombreux exemples. C’est ramasser des fagots de bois au bord de la rivière pour faire cuire des pierres blanches. C’est mener une vie simple et prendre le temps de discuter et de rire avec un bucheron que l’on rencontre en chemin."

Après ces quelques fragments d'une conférence particulièrement réussie et passionnante, voici l'appréciation envoyée par une élève de Chinafi :  
"Hier soir à l Alcazar très bonne conférence : les jardins chinois en poésie calligraphie et peinture,
excellente présentation : poèmes récités en chinois et français alternativement, très belles calligraphies et diaporama bien conçu qui m'a donné envie d'en savoir plus sur les peintres et poètes présentés. Merci beaucoup aux deux intervenants"
L'objectif est atteint.


Un grand bravo donc à Youyou et Jean-Louis et désolée de poster ce compte-rendu si tardivement mais je n'avais plus de connexion internet.
Françoise

3 commentaires:

le blog de chinafi a dit…

Une conférence à nulle autre pareille, on en redemande
BRAVO
Nicole

Jean-Louis a dit…

Tout d’abord un grand merci à tous ceux qui ont pu assister à cette conférence. Votre écoute attentive nous a certainement grandement aidés, Youyou et moi, dans notre présentation. Merci aussi à ceux qui n’ayant pas pu venir m’ont encouragé par SMS.

La préparation d’une conférence est toujours intéressante. C’est l’occasion de faire des recherches, de mettre des idées en ordre donc de faire un petit peu œuvre de création. La préparation est encore plus intéressante quand elle suppose l’intervention de plusieurs personnes ce qui fut le cas pour cette conférence.

Pour répondre au souhait de Nicole je recommencerai volontiers si je trouvais un bon sujet et si la conférence était une œuvre collective précédée de plusieurs séances de travail en commun.

L’exposé oral est toujours difficile. Mais, pour ma part, j’ai bien aimé cette salle où le conférencier n’est pas sur une estrade mais où il est, si je peux dire, enveloppé par l’assistance.

Plusieurs conférences, organisées par Françoise, vont suivre dans le cadre de cette « fenêtre sur Shanghai ». Je les attends avec impatience. Je serai parmi les auditeurs ce qui est quand même moins « stressant ».
Jean-Louis

marie-claude monteillet a dit…

Mon commentaire est un peu tardif mais avant l'été je tiens à féliciter Jen-Louis de la félicité qu'il nous a procurée avec ces poèmes , ces peintures et ces calligraphies si bien choisies.